Le producteur des "Revenants" reprend le Sémaphore à Nîmes

Le cinéma d'art et essai nîmois (200 000 entrées annuelles) est repris par la société de production Haut et Court, également exploitante à Chambéry (73). À proximité, le chantier du nouveau multiplexe de centre-ville, porté par Cap'Cinéma, démarrera en janvier, avec un certain retard.

2 mn

Le groupe Cap'Cinéma porte un projet de multiplexe en centre-ville de Nîmes
Le groupe Cap'Cinéma porte un projet de multiplexe en centre-ville de Nîmes (Crédits : Cap'Cinéma)

Clap de fin pour Alain Nouaille. Le fondateur du cinéma Le Sémaphore (Nîmes, 6 salles, 17 salariés) a revendu, mardi 10 novembre, ses parts à la société de production et de diffusion Haut et Court (productrice de la série Les Revenants, sur Canal+, ou du film The Lobster, prix du Jury au Festival de Cannes 2015).

Classé Art et essai, ce cinéma de centre-ville vient d'achever un important plan de rénovation (2,4 M€), avec la création en début d'année d'une sixième salle, qui faillit lui être fatal pour raison de retards de travaux. Afin de s'en sortir, le cinéma, qui totalise un peu plus de 200 000 entrées annuelles (CA : 1,04 M€)  avait fait appel à la souscription publique et ainsi recueilli plusieurs dizaines de milliers d'euros lui permettant d'achever le chantier avec succès.

"Avec Haut et Court, la philosophie du lieu restera la même. Les équipes en place se voient confier la gestion des lieux", explique un salarié.

Le multiplexe Cap'Cinéma sort des procédures

La reprise du Sémaphore se joue dans un contexte où un nouveau multiplexe, non dédié art et essai, doit voir le jour à quelques centaines de mètres de là, derrière la gare de Nîmes. Initialement, les travaux  de ce chantier de 7000 m² auraient du débuter en 2015, mais des recours, désormais tous purgés, ont empêché l'intervention des pelles-mécaniques.

"La première pierre sera posée en janvier pour une ouverture prévue au cours du premier semestre 2017", promet Evrard Zaouche (société Espace Ciné), associé à ce projet de multiplex porté majoritairement par l'exploitant Cap'Cinéma.

Outre Le Sémaphore, Nîmes compte deux autres cinémas, tous deux gérés par le groupe belge Kinépolis.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.