Montpellier : le passage au statut de Métropole est voté

 |   |  405  mots
Le passage en métropole est voté
Le passage en métropole est voté (Crédits : Montpellier Agglomération)
Les élus de Montpellier Agglomération, réunis en conseil communautaire le 24 octobre, ont voté à 82 % en faveur de l'obtention du nouveau statut. Montpellier Méditerranée Métropole entrera officiellement en vigueur le 1er janvier 2015.

Douze ans après sa création, Montpellier Agglomération cessera officiellement d'exister le 1er janvier 2015 en cédant la place à Montpellier Méditerranée Métropole. Ainsi en ont décidé les élus communautaires, qui ont voté et approuvé à la majorité de 82 % (91 votants, 84 votes favorables, 5 abstentions et 2 voix contre) le passage sous ce nouveau statut de métropole.

Au cours des semaines qui ont précédé ce vote en conseil communautaire, 26 des 31 conseils municipaux de l'Agglomération s'étaient exprimés en faveur du passage en métropole. S'agissant de la procédure, Philippe Saurel, président de l'Agglo, va ensuite saisir le préfet de l'Hérault pour obtenir par décret le statut de Métropole défini par le code général des collectivités territoriales.

"Aujourd'hui est un grand jour pour Montpellier et sa Métropole, déclare Philippe Saurel. Nous vivons un changement radical dans le fonctionnement politique, au sens noble, étymologique, du terme. Nous avons réalisé, avec les 31 maires de l'Agglomération, la première étape de la destinée de notre territoire. À ceux qui ont voté contre, je dis que nous avons besoin d'eux et que je travaillerai avec eux. Loin d'exclure, je suis là pour rassembler et ne pas détruire mais renforcer le lien qui nous unit. À ceux qui ont voté favorablement, et qui ont porté avec moi ce projet, chacun dans sa différence mais toujours présents, je dis merci pour leur engagement."

Prochaine évolution: le pôle métropolitain

 Cette évolution institutionnelle va permettre à Philippe Saurel, par ailleurs, d'avancer sur son projet de pôle métropolitain. Ce dernier a entamé depuis plusieurs mois une longue démarche de négociation en ce sens avec les Communautés de communes et d'agglomération voisines, notamment le 26 août dernier avec Nîmes Métropole et Alès Agglomération (voir Objectif Languedoc-Roussillon actuellement en kiosque).

"Montpellier Méditerranée Métropole, c'est une nouvelle façon de faire de la politique, précise Philippe Saurel. Elle s'élargit au pôle métropolitain, une association d'une vingtaine d'intercommunalités voisines autour de Montpellier. Cette solidarité de territoire pour un grand territoire tire sa légitimité de notre collaboration. J'ai effectué 40 réunions dans les communes de l'Agglomération, rencontré 26 autres intercommunalités et 674 maires. Ce n'est qu'à ce prix que l'on peut créer de nouveaux schémas politiques."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :