14 M€ manqueront dans les caisses de la Métropole en 2015

La Métropole montpelliéraine, citant la baisse des dotations de l'État, a annoncé, le 5 mars, qu'elle accusera un trou de 14 M€ dans son budget 2015 (par rapport à 2013). Et ce n'est qu'un début, selon Max Lévita, vice-président chargé des finances.
Philippe Saurel et Max Lévita, président et vice-président de M3M
Philippe Saurel et Max Lévita, président et vice-président de M3M

Ce n'était pas une surprise, mais c'est désormais concret : en 2015, Montpellier Méditerranée Métropole (M3M) devra composer avec 14 M€ de moins dans son budget par rapport à 2013, l'État abaissant progressivement (et ce jusqu'en 2020) les dotations qu'elle octroie aux collectivités. Déjà, l'an passé, le manque à gagner était de 4 M€, et les choses ne vont pas s'arrêter-là.

"En 2017, la baisse des dotations de l'État atteindra son plafond, à moins 29 M€ annuels, et ça sera la même baisse chaque année jusqu'en 2020, explique Max Lévita, vice-président de M3M délégué aux finances. En 2015, on est dans les clous. En 2016, ce sera compliqué. À partir de 2017, ce sera encore plus compliqué. Mais on y arrivera : c'est une question de choix politiques."

En attendant de connaître les choix qui s'imposeront, M3M prévoit un budget de fonctionnement de 360 M€ en 2015, dont 17,3 % de frais de personnels. Le président de M3M, Philippe Saurel, s'engage à honorer ses promesses de campagne.

"Il n'y aura pas de hausse d'impôts jusqu'à la fin du mandat. Nous nous y sommes engagés et nous tiendrons nos promesses. Ça nous obligera à faire mieux avec moins, et ce n'est pas plus mal."

Côté investissements, M3M prévoit 64 M€ pour les transports, dont 31 M€ pour le bouclage de la ligne 4 du tramway et 16 M€ pour le contournement ferroviaire Nîmes Montpellier. De même, 34 M€ sont prévus pour la prévention des inondations, assainissement et eau potable, 4,1 M€ pour le développement économique, 3 M€ pour le développement urbain, notamment ODE à la mer (au total : 24 M€ pour le foncier et l'aménagement opérationnel de ce seul programme). 12 M€ sont prévus pour l'environnement et la gestion des déchets, dont 4,5 M€ pour l'amélioration du matériel.

Ce jeudi 5 avril, les élus de M3M ont débattu de ces orientations. Sans décisions prises, les détails de la politique de Philippe Saurel pour l'année 2015 seront connus plus tard, lors du budget primitif.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 10/03/2015 à 5:22
Signaler
"Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible rendront une révolution violente inévitable." écrivait John Fitzgerald Kennedy Et ce n'est pas tout, les alertes des différentes commissions d'enquêtes de la DUP de l'A9 se confirment...! Les ...

le 13/02/2016 à 1:39
Signaler
Saurel a effectivement jeté "le pavé dans la mare" en chiffrant à 11 Millions d'Euros le coût de la campagne "Montpellier Unlimited" . Moure a trop tranquillement répondu que cette campagne de pub avait coûté seulement 625 000 €. Le plus "limited"...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.