Hérault Méditerranée mise sur le gigabit pour créer sa pépinière

 |   |  604  mots
Hérault Méditerranée veut puiser dans les atouts de son cadre de vie (ici, Agde) pour impulser Gigamed
Hérault Méditerranée veut puiser dans les atouts de son cadre de vie (ici, Agde) pour impulser Gigamed (Crédits : OT Agde/Jacques Guittet)
Le 19 avril, Hérault Méditerranée a dévoilé Gigamed, son projet de pépinière, doublé d'un concours visant les start-ups, qui sera lancé à la rentrée. L'Agglo promet une débit d'un gigabit à prix réduit pour séduire les porteurs de projets. Certains pourraient être envoyés par des accélérateurs de renom, tels que Numa, The Family ou PwC.

La Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée a dévoilé, le 19 avril à Montpellier, les contours de Gigamed, un projet de pépinière qui sera implanté et mis en route à Saint-Thibéry (34), en septembre 2016. Avec cet argument-clef : une connexion ultra haut débit (1 gigaoctet par seconde) proposée aux pépites qui seraient sélectionnées et accélérées, à un tarif compétitif (250 à 300 € mensuels).

Un mode d'accompagnement à part

L'Agglo s'est portée acquéreur d'un bâtiment de 300 m2 en centre-ville, autrefois propriété d'Eiffage. Huit bureaux et un espace de co-working sont en cours d'aménagement, pour une livraison prévue en mai.

"Depuis deux ans, nous avons voulu mettre en place le haut débit afin de relier les villes de notre Agglo, qui est la plus petite mais aussi la plus vaste en territoire, explique Gilles d'Ettore, président d'Hérault Méditerranée. Avec Gigamed, nous pourrons donc finir ce maillage territorial dès 2018, et surtout nous offrirons 1Go/s en débit, ce qui fera de nous la première Agglo en France en terme de puissance proposée sur ce type de service."

Un concours national en septembre

Dans l'optique de faire connaître ce lieu, un concours national d'aide à la création et d'accélération siglé Gigamed lui aussi sera organisé, les 16 et 17 septembre à Saint-Thibéry. Même si le but est de recruter de 80 à 90 % de start-ups issues du tissu régional, des contacts ont été pris avec divers accélérateurs de premier plan pouvant rediriger certains porteurs de projets qu'ils accompagnent, parmi lesquels Numa, The Family, ou PwC Accelerator.

Une quinzaine d'équipes devraient participer à ce concours. Les lauréats bénéficieront d'un programme de 48 heures d'accélération, avec un logement prévu dans des chalets situés sur un camping trois étoiles.

"L'objectif est de créer le meilleur environnement pour des projets d'entreprise innovants, en nous appuyant sur la technologie - la connexion à 1 Go/s - mais aussi sur le cadre de vie, poursuit Pierre Alzingre, fondateur du cabinet Visionari et conseiller de l'Agglo pour le montage de Gigamed. Nous avons une façon de vivre à défendre, et contre les clichés qui pèsent parfois sur des zones moins connues que Montpellier, nous voulons proposer les meilleurs actifs du territoire, sur un week-end."

Plusieurs partenaires intéressés

Au-delà du concours, Gigamed offrira donc des espaces de location à des porteurs de projets, des start-ups ou des entreprises innovantes "en mode projet", en cours d'accélération ou bien ayant moins d'un an d'activité. Au vu du débit proposé, le profil d'entreprises ciblées se situe dans les métiers très consommateurs de bande passante (vidéo, big data, etc.) mais aussi dans le bien-être, identifié comme un axe stratégique du plan de développement de l'Agglo.

Hérault Méditerranée souhaitant mobiliser le maximum de partenaires ou parrains, dans et hors LRMP, elle a déjà contacté divers acteurs locaux, a priori intéressés, dont des chefs d'entreprise (Christophe Carniel, le P-dg de Vogo, ou Pierre Deniset, P-dg de Kaliop et président du cluster FrenchSouth.digital), des grands groupes (La Poste) des établissements de l'enseignement supérieur (Isem, Epitech) ou des pôles de compétitivité (SAFE).

À noter que Gigamed se situera en face de la future pépinière de l'Agglo, d'une surface de 2 100 m2 pour la 1ètre tranche. Baptisée Héliopôle, elle sera mise en route en septembre 2017.

Hérault Méditerranée investit 4 M€ sur les projets Gigamed et Héliopôle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2016 à 15:53 :
" une connexion ultra haut débit (1 gigaoctet par seconde) "

Non c'est inexact, il s'agit de 1 gigabit par seconde !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :