Le Picpoul de Pinet fait florès au Royaume-Uni

 |   |  599  mots
Les volumes vendus outre-Manche ont été multipliés par 10 en 8 ans
Les volumes vendus outre-Manche ont été multipliés par 10 en 8 ans (Crédits : CIVL)
Le Picpoul de Pinet est en vogue au Royaume-Uni. Les volumes expédiés Outre-Manche ont été multipliés par dix sur les huit dernières années. La presse britannique ne tarit pas d’éloges sur ce blanc "sans prétention" d’un excellent rapport qualité/ prix.

Les Britanniques se délectent du Picpoul de Pinet. Depuis 8 ans, les ventes au Royaume-Uni n'ont cessé de se développer : d'à peine 2 500 hl en 2010, elles ont bondi à 28 000 hl cette année. Premier marché export de l'appellation languedocienne, le Royaume-Uni importe désormais le tiers de la production.

"Pas mal pour une appellation dont aucun d'entre nous n'avait entendu parler il y a une dizaine d'années", s'amuse la journaliste Jane MacQuitty dans un article publié cet été par le Times sous le titre "Pourquoi nous sommes tous amoureux du Picpoul de Pinet ?". Selon elle, le Picpoul de Pinet "coche toutes les cases de l'amateur de vin moderne : un blanc sec et vif, minéral, non boisé, à faible teneur en alcool, aux arômes d'agrumes avec des notes florales. Comment ne pas aimer ?".

David William, son confrère du Guardian, est tout autant séduit : "Ces blancs sont décidément n sans prétention - simples mais dans le bon sens du terme. Il n'y a aucune tentative d'imiter le bourgogne ou de faire des vins de garde pour se glisser dans la cave pendant des années". La presse britannique est unanime pour souligner l'excellent rapport qualité-prix de ce blanc languedocien. Un argument qui porte sur un marché où la concurrence est féroce.

"À Londres, le Picpoul est plus connu qu'en France"

À la cave des Costières de Pomérols, le directeur Joël Julien confirme cet engouement.

"Le Picpoul de Pinet a commencé à décoller sur ce marché lorsque Tesco, un des leaders de la distribution britannique, l'a sélectionné en 2009 dans sa gamme Finest Wines, qui ne compte que 40 références de vin du monde entier. En 2013, c'est un Picpoul qui est arrivé en tête du Top 100 des vins languedociens. Tous les autres distributeurs britanniques ont voulu avoir au moins une référence. Aujourd'hui, Tesco est le premier vendeur mondial de nos vins. Cette enseigne vend 1,5 million de cols de Picpoul de Pinet par an. Plus que tout autre enseignes de la GD française. À Londres, on trouve du Picpoul dans tous les bars et pubs. Notre AOC est plus connue des Londoniens que des Français".

Pour la cave des Costières de Pomerols, le Royaume Uni est le premier marché export avec plus de deux millions de cols par an, vendus pour les deux tiers dans la grande distribution, le tiers restant dans les bars et la restauration. Le Brexit pourrait évidemment changer la donne, mais Joël Julien reste serein : "Le plus gros problème, c'est l'incertitude. On semble s'orienter aujourd'hui vers un Brexit négocié, le risque de décrochage de la livre sterling est moindre. Il faudra certainement s'adapter, peut-être rogner nos marges, renforcer la communication...".

Montée en gamme

L'ODG Picpoul de Pinet travaille aujourd'hui sur une montée en gamme des vins de l'appellation. Des cuvées premium, destinées aux cavistes et restaurateurs, ont été lancées à partir du millésime 2018. Les producteurs veulent démontrer que leur appellation peut aussi donner des vins de garde d'une grande complexité, dignes d'être servis sur les plus grandes tables.

Ces cuvées ne répondent à aucun cahier des charges spécifique, elles sont sélectionnées sur la base de trois dégustations successives (décembre, avril et mai) et sont limitées en volume à un maximum de 250 hl par producteur. Huit producteurs (dont les deux caves coopératives) ont été retenus pour la sélection 2018. Ces cuvées sont positionnées à un prix caveau de 12 à 15 € la bouteille contre 6 à 8 € pour un Picpoul classique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :