Les studios de jardin de Greenkub dopés par le contexte du télétravail

 |  | 649 mots
Lecture 3 min.
Avec la démultiplication du télétravail lors de la crise sanitaire du Covid-19, Greenkub a vu la demande de studios de jardin bondir.
Avec la démultiplication du télétravail lors de la crise sanitaire du Covid-19, Greenkub a vu la demande de studios de jardin bondir. (Crédits : Greenkub)
Après une année 2020 record, Greenkub, concepteur de studios de jardin en bois, structure sa croissance. Installée à Baillargues, la société déménage à Castries dès la rentrée prochaine.

Si les Français sont familiers avec les travaux de rénovation, la crise sanitaire a largement amplifié la tendance, cristallisant un engouement pour l'amélioration et l'agrandissement de l'habitat.

Dans ce contexte, la vente de studios de jardins en bois fabriqués et commercialisés par la société héraultaise Greenkub, basée à Baillargues près de Montpellier, a bondi de 70%.

« Les raisons de ce succès sont difficiles à analyser finement, tempère Alexandre Giofreddy, le fondateur de Greenkub. Le confinement et le télétravail ont bien sûr boosté l'envie de nos clients d'agrandir leur habitat. Mais en parallèle, nous avons en 2020 investi 600.000 à 700.000 euros dans une vaste campagne marketing qui a permis d'augmenter de manière significative les leviers de croissance. »

Quoiqu'il en soit, la société qui emploie 60 salariés, a écoulé l'an dernier 550 modèles, réalisant un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros.

Un budget moyen de 35.000 euros

Créée en 2013, Greenkub propose une solution globale de conception et d'installation de studios de jardins en bois de 11 à 40 m2, sans permis de construire (pour moins de 20 m2), conformes RT2012, et installés clé en main en cinq jours chez le particulier.

« Notre produit intéresse tous ceux qui cherchent à exploiter le moindre m2, assure Alexandre Giofreddy. Les motivations sont multiples : réaliser une chambre d'ami, un pool house, une salle de sport... Mais avec l'explosion du télétravail, nous recevons beaucoup de demandes de studio aménagés en bureau dans le jardin. Nous avons été également fortement sollicités pour des solutions d'hébergement senior avec des aménagements spécifiques pour favoriser l'autonomie des personnes âgées. »

Le budget moyen est de 35.000 euros, correspondant à un studio équipé d'une cuisine et salle bain.

Si Greenkub vend dans toute la France, elle est particulièrement présente en Aquitaine, en Ile-de-France et en Occitanie, trois régions où le prix de l'habitat au m2 est élevé. Ses produits, uniquement commercialisés sur son site, s'exportent en Espagne, Belgique et Portugal.

Un centre de formation

Composés d'écobriques et de placage en peuplier à l'intérieur et d'un bardage bois en pin douglas français (issu de forêts durablement gérées) à l'extérieur, les studios sont fabriqués dans plusieurs ateliers.

« Nous travaillons avec deux ateliers de préfabrication en Espagne et en Bretagne puis nous récupérons les panneaux de structure que nous assemblons pièces par pièces chez le client », précise Alexandre Giofreddy, qui travaillait jusqu'à présent avec un réseau de sous-traitants pour la pose.

Depuis fin 2020, il a décidé d'internaliser la pose de ses studios. La société a déjà recruté 36 installateurs et vient de lancer une nouvelle vague de 36 recrutements d'ici la fin de l'année.

« L'idée est de mieux maîtriser la formation des équipes, de manière à pouvoir intégrer plus facilement de nouveaux produits, être plus efficaces sur la pose et pourvoir répondre à un panel de demandes plus vastes, comme par exemple des systèmes de toiture végétalisée ou une extension collée à une maison », explique le dirigeant qui envisage même la mise en place d'un centre de formation.

Encadré par le directeur technique, les nouvelles recrues, généralement issues des métiers de plomberie, installation ou électricité, seront formées à tous les corps de métier sur la base d'un cycle de quinze jours dans les ateliers et autant sur le terrain.

A l'étroit dans ses bureaux de Baillargues, la société va déménager dès la rentrée prochaine à Castries où elle vient d'acquérir un vaste entrepôt de 2.000 m2. Cette nouvelle surface lui permettra d'internaliser sa logistique tout en ayant sur place ateliers et bureaux dédiés. De quoi permettre à Greenkub d'atteindre ses ambitieux objectifs : doubler son chiffre d'affaires d'ici deux ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :