Aménagement urbain : la nouvelle feuille de route du (puissant) groupe GGL

 |  | 1465 mots
Lecture 8 min.
Le groupe GGL, aménageur urbain, a été fondé à Montpellier il y a plus de 40 ans par Alain Guiraudon, Jacques Guipponi et Jean-Marc Leygue.
Le groupe GGL, aménageur urbain, a été fondé à Montpellier il y a plus de 40 ans par Alain Guiraudon, Jacques Guipponi et Jean-Marc Leygue. (Crédits : GGL Groupe)
L’aménageur urbain et promoteur immobilier GGL, groupe montpelliérain historique, prend un virage pour changer de dimension. Il s’est structuré pour s’attaquer au marché national tout en consolidant son assise régionale d’origine sur l’ex-Languedoc-Roussillon. Sans oublier l’axe de la diversification, puisqu’il investit désormais le segment des résidences hôtelières. Il vient d’ailleurs de signer pour deux projets de résidences avec le CHR Metz-Thionville.

Le groupe GGL, aménageur urbain fondé à Montpellier il y a plus de 40 ans par Alain Guiraudon, Jacques Guipponi et Jean-Marc Leygue, réalise un chiffre d'affaires annuel de 215 M€ (2 000 logements livrés par an) et emploie 100 salariés. Il a accueilli de nouveaux associés au début de l'année 2020 pour préparer son changement de dimension.

Car l'acteur immobilier, l'un des plus gros indépendants dans le sud de la France, a de nouvelles ambitions : se déployer sur le territoire national, sans pour autant négliger son empreinte régionale d'origine, aujourd'hui principalement Montpellier, Nîmes, Béziers et Perpignan.

Ainsi, Laurent Villaret (jusqu'alors directeur délégué et toujours président de la Fédération des promoteurs immobilier Occitanie Méditerranée) et Olivier Dubrou (ancien président du directoire Urbat) ont rejoint le groupe en tant qu'associés pour développer l'activité de GGL sur les territoires. Le premier a pour mission de développer les marchés toulousain et lyonnais, et le second les marchés marseillais et de la région PACA.

Et dans l'objectif d'assurer une transition managériale progressive, Jean-François Gapillout (ancien DG région sud-est chez Pitch Promotion) est nommé directeur général chez Hélénis et exercera ses fonctions aux côtés de Thierry Aznar qui quittera la direction de la société au printemps 2022.

« Il ne faut pas que notre jeu de cartes s'appauvrisse »

« Soit on vendait, soit on développait, résume Alain Guiraudon. Aujourd'hui, nous voulons valoriser le fait que nous sommes des aménageurs de longue date, c'est comme ça que nous cultivons notre différence. En Languedoc-Roussillon, nous sommes le premier opérateur privé en aménagement. »

Son associé Jean-Marc Leygue renchérit : « Sur le Languedoc-Roussillon, là où sont les flux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :