Forest Service France investit 2 M€ dans la filière bois de l'Hérault

 |  | 302 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : DR)
Forest Service France, nouvellement créée, veut relancer le fret logistique ferroviaire dans la filière bois, depuis les hauts cantons de l'Hérault. Dans la zone industrielle de Maureilhan (34), l'entreprise construira une cave à bois et table sur l'acheminement de plus de 3 200 m3 de bois tous les mois.

La société, basée aux Pays Bas, va ouvrir une première filiale autour des prestations de services logistiques de la filière du bois en Occitanie : Forest Service France aura son siège social à la Salvetat-sur-Agout (34). Le P-dg et fondateur de l'entreprise est Wouter Meijboom, originaire de la ville et ancien élève du lycée forestier du Haut-Languedoc et de l'école de commerce Sup'Exup de Montpellier.

"Après douze ans d'expatriation, j'ai souhaité revenir au pays et utiliser ma connaissance du terrain et mon expérience, affirme l'entrepreneur."

La société se développera en deux phases : d'abord, l'installation et l'achat du matériel de collecte du bois coupé, notamment des poids lourds (environ 600 000 € d'investissements), puis la construction de la cave à bois sur la commune de Maureilhan (34) dans la nouvelle PRAE Pierre-Paul Riquet.

"Notre but est de booster le fret ferroviaire, poursuit Wouter Meijboom. Les camions consomment et polluent, ce n'est plus possible. Nous voulons une logistique du bois intelligente et optimisée, entre les camions et le fret ferroviaire. Notre cave va ouvrir des opportunités pour des unités de transformations à plus de 500 km de Béziers."

Il table sur une activité croissante, et les demandes continuent des usines allemandes et du nord de l'Europe. Ses contacts à l'international, son profil (il parle plusieurs langues), sont les atouts que Wouter Meijboom veut mettre en avant. Le troisième train de bois sera affrété, jeudi 7 décembre, depuis la gare de Maureilhan.

"Un train représente 1 600 m3 de bois, soit 44 camions. Nous en voulons deux par mois, et  quatre à terme. Nous avons des partenariats avec des opérateurs ferroviaires."

Forest Service France est soutenue par l'ambassade de France aux Pays-Bas, la Région Occitanie et Francis Cros, président de la Communauté de communes Montagne du Haut-Languedoc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :