Dyneff acquiert natGAS et se renforce dans le gaz naturel

 |   |  236  mots
L'une des unités de méthanisation conçues par natGAS
L'une des unités de méthanisation conçues par natGAS (Crédits : Dyneff)
Dyneff, distributeur de carburants basé à Montpellier, a annoncé, le 22 janvier, le rachat du parisien natGAS, fournisseur de gaz naturel. Cette opération, qui renforce un partenariat lancé en 2015, permet à Dyneff d'accentuer sa stratégie de diversification.

Dyneff, distributeur de produits pétroliers installé à Montpellier, franchit un cap dans sa collaboration avec la société parisienne natGAS (CA 2018 : 35 M€), entamée en 2015 : il officialise le rachat de cette dernière, signé le 31 décembre 2019.

Dyneff, devenu précisément fournisseur national de gaz naturel en réseau en 2015, va s'appuyer sur cette entreprise spécialisée dans la fourniture de gaz naturel, dans la valorisation des énergies renouvelables et dans la prestation de services à haute valeur ajoutée auprès d'acteurs industriels, pour accélérer sa diversification et sa transformation en "acteur majeur du marché énergétique".

"À travers cette acquisition, Dyneff complète son éventail de compétences techniques, renforce sa position sur le marché du gaz naturel et étend sa capacité d'action sur l'ensemble de la chaine de valeur de réduction des coûts d'accès à l'énergie. De son côté, natGAS France pourra ainsi bénéficier de l'assise historique de Dyneff et également accélérer sa transformation digitale pour répondre aux demandes pointues du marché en matière de pilotage des questions énergétiques", fait savoir le groupe montpelliérain.

Dyneff gère un réseau de 100 stations-service, 14 agences commerciales et deux pôles grands comptes, en France et en Espagne. L'entreprise, qui emploie 500 collaborateurs et développe un chiffre d'affaires de 2 Mds €, a récemment annoncé un plan d'investissements de 60 M€ en quatre ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :