FrenchSouth.digital en ordre de marche

 |   |  481  mots
Pierre Deniset (Kaliop) est nommé président du CA temporaire
Pierre Deniset (Kaliop) est nommé président du CA temporaire (Crédits : Christine Caville)
Constitué le 9 février et officialisé le 18 février, FrenchSouth.digital, le nouveau grand cluster de l’économie numérique régionale, regroupe les trois filières existantes (Novae LR, Pix'LR et Media Cloud Cluster), et veut fédérer plusieurs centaines d’entreprises régionales. Pierre Deniset (Kaliop) est nommé président du CA temporaire.

Le nouveau grand cluster numérique du Languedoc-Roussillon a un nom, FrenchSouth.digital, et des statuts déposés le 9 février en préfecture. Autour des trois clusters existants (Novae LR, Pix'LR et Media Cloud Cluster) qui occupent deux sièges au conseil d'administration, six autres entreprises représentatives de l'écosystème numérique en région ont rejoint le conseil d'administration : AwoX représenté par Alain Molinié, Dell (Stéphane Reboud), IBM (Frédéric Letellier), Medtech (Bertin Nahum), Spotter (Ana Athayde), VirDyS (Thierry Cottenceau) et RG-Systemes en la personne de Grégory Cladera, président de Novae LR.

La présidence du CA temporaire a été confiée à Pierre Deniset, P-dg de Kaliop, assisté d'Emmanuel Mouton (Synox) et de Christophe Carniel (Vogo) à la vice-présidence, de Marie-Laure Vie (Digital et Sens) au secrétariat et de Thomas Fraisse (Épitech) à la trésorerie. Le CA définitif sera élu en juin.

« Nous avons souhaité que les grands clusters historiques représentatifs de l'écosystème numérique régional soient représentés dans ce conseil d'administration, mais aussi qu'il s'ouvre aussi à la nouveauté par la présence d'autres entreprises », explique Pierre Deniset.

Les douze entreprises du groupement sont toutes héraultaises, mais la stratégie de FrenchSouth.digital va s'étendre dans les prochaines semaines aux collèges constitués (start-ups de la French Tech) ou pas, « pour se déployer sur les autres départements des Pyrénées-Orientales, de la Lozère, etc. ».

« Vous avez tous une place dans ce cluster »

Pour ce faire, le CA a prévu la création de trois collèges, « trois verticales industrielles d'excellence dans lesquelles nous avons une expertise régionale », précise Pierre Deniset : le premier autour des jeux vidéos ("Digital Content and cultures") ; le second ("Media Cloud Interactivity") autour du Big Data, du Cloud et des objets connectés ; le troisième collège ("Smart Software") regroupant les éditeurs de logiciels d'application et les sociétés de service en édition de logiciels. À toutes les entreprises qui rejoindront l'un de ces collèges, FrenchSouth.digital proposera des services transversaux, en recrutement, formation, marketing, développement des affaires, financement, innovation.

« On veut être très ouverts sur le territoire. Toutes les entreprises représentatives de l'écosystème numérique ont une place dans ce cluster, des groupes industriels jusqu'aux TPE voire aux indépendants », insiste Pierre Deniset, qui ambitionne de réunir « plusieurs centaine d'entreprises représentatives de l'écosystème numérique régional, à la dimension de la région. »

Un premier rassemblement officiel de la structure est prévu fin mars. Puis viendra la phase 2 du projet, le déploiement du groupement à l'international : « Grâce à cette lisibilité accrue, nous allons dans un second temps faire rayonner autour de ces trois collèges les savoir-faire et compétences régionales à l'international », conclut Pierre Deniset.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :