La 5e édition du Gala des Ambassadeurs d’Occitanie a donné de la voix

Placée sous le signe des voix inspirantes, la 5e édition du Gala des Ambassadeurs d’Occitanie, organisée par La Tribune à l’Opéra Comédie de Montpellier le 4 octobre, a réuni environ 500 acteurs économiques et institutionnels de la région.

5 mn

Le Gala des ambassadeurs d'Occitanie a réuni environ 500 acteurs économiques et institutionnels de la région le 4 octobre, à l'Opéra Comédie de Montpellier.
Le Gala des ambassadeurs d'Occitanie a réuni environ 500 acteurs économiques et institutionnels de la région le 4 octobre, à l'Opéra Comédie de Montpellier. (Crédits : Fabrice Chort)

Après une édition 2020 100% digitale, le Gala des Ambassadeurs d'Occitanie, organisé par La Tribune, a retrouvé le 4 octobre 2021 son format original. Avec succès puisque ce sont environ 500 entrepreneurs, manageurs ou élus qui ont participé à l'événement, « des hommes et des femmes aux parcours exceptionnels », a souligné le président de La Tribune Jean-Christophe Tortora.

Cette cinquième édition était placée sous le signe des voix inspirantes, notamment dans le secteur des industries culturelles et créatives (ICC).

Coup de projecteur sur France TV Studio

« Tout un écosystème se développe dans la région montpelliéraine autour de l'image et du son avec deux écoles renommées, l'Esma [Ecole supérieure des métiers artistiques] et ArtFx, de nombreux acteurs dans l'animation et les jeux vidéo, et bien sûr l'implantation de France TV Studio, véritable emblème de cet écosystème », a rappelé Michael Delafosse, le président de Montpellier Méditerranée Métropole, qui a remis un trophée à Tomas Matteis, directeur délégué en charge de la fiction et du documentaire de création pour France TV Studio.

Ce dernier a déclaré : « Je suis fier d'être ici car c'est le témoignage du travail de toute l'équipe, soit 2.500 collaborateurs (dont 600 vivent en Occitanie, NDLR), accompagnée par la Région et la Métropole. Chaque soir, Montpellier est regardé par 4 millions de téléspectateurs dans la série Un si grand soleil ».

La France se vocalise

D'autres acteurs révolutionnent la voix. C'est le cas de Anne-Marie de Couvreur, présidente du groupe Mediameeting (implanté à Toulouse et membre de coodio) et présidente d'AirZen radio, première radio positive de France que cette pionnière de la voix lance le 12 octobre prochain.

Autre voix, celle de Mathieu Gallet, cofondateur de la startup Majelan, spécialiste de la production de podcasts payants, qui se positionne « comme un service dans une logique apprenante mais également dans une démarche de bien-être ».

Dans un secteur audio encore balbutiant mais représentant tout de même 120 millions de podcasts téléchargés en France, toute initiative prise dans la région est la bienvenue.

« La France se vocalise et c'est une excellente chose si Montpellier peut soutenir cette économie de la voix », a assuré Michael Delafosse.

La cérémonie des Ambassadeurs d'Occitanie mettait également un coup de projecteur sur deux autres voix inspirantes dans les métiers artistiques : Francis Ingrand, CEO de Plug In Digital, spécialisé dans l'édition et la distribution de jeux vidéo, et Isabelle Teissedre, directrice pédagogique de l'ESMA qui accueille chaque année près de 1.000 étudiants. Une projection du court-métrage d'animation Pinocchio, fruit de treize mois de travail des élèves de l'ESMA, a clôturé cette séquence.

Sept entrepreneurs primés

Comme chaque année, La Tribune a remis des prix à des entrepreneurs ambassadeurs de la région, incarnant l'excellence dans leur domaine d'activité et sélectionnés par un jury d'une douzaine de personnes.

Le Prix RH Tech a été remis à Thomas Bergerot, dirigeant de Radio Shop. Cette startup, fondée en 2005 a mis en place pendant la crise sanitaire la semaine des quatre jours : « L'essai a été très concluant : ces 32 heures payés 35 heures s'accompagnent de dispositifs pour gérer les priorités. C'est la plus grande rupture depuis la 5e semaine de congés payés et ça change la vie des créateurs », s'est enthousiasmé le dirigeant.

Le Prix mobilité a été remis à Jean-Michel Cornille, président de IES Synergie, société spécialisée dans les solutions de recharge pour véhicules électriques : « Nous avons pris le virage du tout électrique en développant une gamme complète de bornes de recharge. Aujourd'hui, nous investissons 10 millions d'euros dans la génération 4, des bornes plus faciles d'usage et plus économiques ».

Le Prix alimentation a été remis à Xavier Danjou, président de la Confiserie du Tech, société emblématique des Pyrénées-Orientales depuis trois générations. Le dirigeant a annoncé le démarrage de la construction de sa nouvelle usine, soit un investissement de 4 millions d'euros.

Le Prix Santé a été remis à Bertin Nahum cofondateur de Quantum Surgical. Spécialisée dans la robotique chirurgicale, l'entreprise vient de recevoir le marquage CE pour son robot Epione, qui va pouvoir traiter de manière moins invasive les patients atteints de cancer du foie.

Le Prix Transition énergétique a été remis à Nicolas Jerez, fondateur et président de Bulane, spécialiste de la combustion hydrogène. La société développe notamment des stations de brasage mobiles produisant une flamme hydrogène de nouvelle génération.

Le Prix personnalité de l'année a été remis à Marlene Taurines, dirigeante de Sofi Group. Rachetée par ses salariés, l'entreprise a créé la marque de téléphones reconditionnés SMAAART. Economie circulaire, lutte contre l'obsolescence programmée, création d'une école de formation en interne, quasi-parité, etc., la société est sur tous les fronts de l'engagement.

Le Prix coup de cœur du jury a été rmis à Pascal Thomas fondateur de l'entreprise gardoise Futura Gaïa, dont le concept (encore jeune) de fermes agricoles verticale a séduit tous les membres du jury.

La cérémonie s'est clôturée avec l'une des grandes voix régionales de la terre et du vin : Gérard Bertrand, propriétaire de 16 domaines viticoles en Occitanie, leader mondial du bio et de la biodynamie en viticulture : « Le plus important est de garder la vision, d'avoir une stratégie claire, de prôner l'excellence, et le succès arrive » a-t-il conclu.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.