Alès Audace récompense l’innovation entrepreneuriale

 |   |  562  mots
Les organisateurs, lauréats et partenaires d'Alès Audace 2019
Les organisateurs, lauréats et partenaires d'Alès Audace 2019 (Crédits : Thomas Tedesco)
La 8e édition du concours doté de 130 000 € de prix a primé, le 9 décembre, des projets et entreprises œuvrant dans des secteurs allant de la culture au secteur du bâtiment en passant par l’e-santé.

C'est le témoignage d'une certaine maturité. Mais également la preuve que le jury d'Alès Audace ne s'y trompe pas. Trois ans après avoir été primé par le concours organisé par Alès Agglomération et l'agence de développement Alès Myriapolis, l'entreprise anduzienne Ergo Santé, qui travaille à l'adaptation ergonomique des postes de travail et au développement d'exosquelettes, s'est vu décerner le prix d'entreprise de l'année dans le bassin alésien.

"Nous sommes un peu la pharmacie de la médecine du travail. Nous développons des équipements préventifs après prescription", explique Samuel Corgne, le fondateur d'Ergo Santé.

Aujourd'hui composée de 60 salariés, la société, qui développe 7 M€ de chiffre d'affaires, vient d'obtenir la reconnaissance d'entreprise adaptée (EA) alors qu'elle emploie 80% de personnes en situation de handicap. En outre, un contrat pour la fabrication d'exosquelettes remporté auprès de la SNCF permet de soutenir la croissance de l'entreprise qui a enregistré l'an dernier une hausse de 63% de son volume de ventes.

"Quand je suis parti des services financiers de Michelin pour m'installer ici. C'était mon projet de créer de l'emploi pour les personnes en difficulté", poursuit celui qui est également patron d'une entreprise d'insertion.

IA, e-santé ou arts de la table à l'honneur

Un témoignage à forte valeur de motivation pour les lauréats 2019 qui ont reçu 130 000 € de dotation en numéraire, en accompagnement ou en fonds d'amorçage. Prix du public (dotation : 3 000 € en numéraire), le projet Mort Digitale (Saint-Hilaire-de-Brethmas) de Mathieu Gresse propose un service permettant la clôture et la suppression de comptes internet des personnes décédées.

"L'objectif est de se rapprocher des entreprises de pompes funèbres pour qu'elles proposent ce service aux familles", explique celui qui est par ailleurs dirigeant d'une société de communication.

Lauréat du premier prix du concours général (25 000 euros dont 12 000 € en numéraire et 13 000 € de fonds d'amorçage Alès Myriapolis) Iota Sense est un projet d'entreprise quant à lui issu de la rencontre d'un professionnel du bâtiment et d'un spécialiste du numérique.

"Nous élaborons un boîtier connecté pour mesurer et analyser l'évolution des fissures sur les maisons touchées par la sécheresse", expliquent Gaël Cambon et Jean-François Cap. Le produit existe. Il est en test. L'argent va nous servir à acquérir du matériel mais aussi travailler sur une nouvelle version."

À l'issue de ces remises de prix, Franky Zapata, créateur du Fly Board Air, un engin de son invention avec lequel il a traversé la Manche, a rassuré les entrepreneurs en herbe sur un point : "Ce sont les échecs qui aident à avancer."

Concours général : 1er prix : Iota Sense, IoT, (25 000 €) ; 2e prix : Ethic Opex, excellence opérationnelle industrielle (17 000 €) ; 3e prix : Billeco, bâtiment recyclage (12 000 €) ; 4e prix : Sechex, industrie (11 000 €) ; 5e prix ex-aequo : Pôle mieux être autour du yoga (10 000 €) ; Tiers lieu culturel et touristique à Chamclauson, cirque et tourisme (10 000 €). Prix du public : Mort numérique, clôture internet des personnes décédées (3 000 €). Prix numérique / 1er prix : Tooth Emergency project, e-santé, (25 000 €) ; 2e Prix : Artefact Vision, communication (17 000 €) ; Coup de cœur : Truck Connect, agriculture connectée. Entreprises de l'année : Bastide 1880, art de la table (CA : 50 M€, 200 collaborateurs projet) ; Ergo Santé (CA : 7 M€, 60 salariés) ; Pagès Agencement : agencement de magasins (27 M€, 75 salariés).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :