Espace Blue Economy, un hôtel d’entreprises prévu à Banyuls-sur-Mer en 2021

 |   |  555  mots
Image 3D du projet de pépinière
Image 3D du projet de pépinière (Crédits : Atelier d'Architecture Chalin et Associé)
Un hôtel d’entreprises devrait accueillir une dizaine de start-ups à Banyuls-sur-Mer (66) en 2021. Soutenu par la Ville, ce projet de 4 M€ conçu par le cabinet d’architecture Chalin et Associé s’inscrit dans la volonté de développer une véritable filière autour de l’économie bleue.

La seconde édition du salon My Blue City qui s'est tenue du 9 au 11 décembre à Banyuls-sur-Mer (66) a été l'occasion pour Philippe Chalin, architecte DPLG du cabinet Chalin et Associé, de présenter son projet de création d'un hôtel d'entreprises.

Atelier d'Architecture Chalin et Associé

Baptisé "Espace Blue Economy", cette pépinière prendra vie dans un bâtiment cédé par le groupement Inter producteurs de Collioure et Banyuls (GICB), créé en 1950 et dont les quelque 650 vignerons représentent 75% de la production de Cru sur le territoire. "La vocation du bâtiment rénové est d'accueillir des entreprises de différents secteurs d'activité et de mutualiser un certain nombre de moyens et de compétences pour assurer leur développement", indique le Cabinet Chalin et Associé.

"L'économie de la commune de Banyuls-sur-Mer est partagée entre le tourisme, la viticulture et, de façon plus inhabituelle pour une petite station balnéaire, la recherche scientifique. En effet, le Laboratoire Océanologique Arago créé en 1881 est le deuxième employeur de la commune. Quelque 180 permanents y travaillent sur l'écologie, l'environnement et la biodiversité marine. Le laboratoire Arago dispose d'un incubateur pouvant accueillir trois start-ups. Une fois la période d'incubation achevée elles recherchent des locaux à proximité immédiate du laboratoire afin de garder l'accès aux plateaux techniques, à l'expertise et aux ressources humaines. Ces entreprises ont été le moteur initial du projet et les surfaces permettant de les accueillir ont déjà été définies", poursuit le cabinet d'architecture.

Atelier d'Architecture Chalin et Associé

Développer une filière bleue

Ce projet s'inscrit dans la volonté de la Ville et du Laboratoire Arago de développer une filière autour de l'Économie Bleue qui permettrait de garder les entreprises sur son territoire et d'en attirer d'autres. "Grâce à cet hôtel d'entreprises entre 50 et 60 emplois seront créés dont la plupart sont des emplois jeunes", indique Daniel Christiaen, directeur du développement économique du laboratoire Arago, fortement impliqué dans ce projet à travers la structure coopérative Ocean'ic qu'il dirige.

L'hôtel d'entreprises aura une capacité d'accueil de 11 entreprises. Huit entreprises, dont deux start-ups de l'incubateur Arago, Microbia Environnement et Plastic @ Sea, ont déjà réservé leur bureau.

"Le GICB, qui cède la totalité de ses bureaux, souhaite également intégrer les locaux. Un restaurant étoilé de banyuls souhaite y développer une activité de traiteur avec un service de livraison à domicile ou sur bateaux faisant escale dans le port et un cabinet de conseil toulousain souhaite également s'y implanter", ajoute Philippe Chalin.

Le coût total estimé du projet s'élève à 4 M€, un financement en cours de finalisation.

Un bâtiment éco-responsable

Les 2 500 m2 du bâtiment seront partagés en plusieurs espaces (bureaux et espace communs). Une fois restructuré, il sera éco-responsable avec "une faible consommation d'énergie et une faible émissivité de CO2", assure Philippe Chalin en citant notamment l'installation de panneaux photovoltaïques sur le toit, une isolation thermique par l'extérieur avec des matériaux biosourcés et un système de ventilation naturel.

"La rénovation de ce bâtiment veut être exemplaire et s'inscrire dans une démarche bas carbone de manière à anticiper la prochaine règlementation thermique 2020 qui intègrera l'analyse du cycle de vie des matériaux utilisés dans la construction", insiste le cabinet Chalin et Associé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :