Pour Carole Delga, « la commande publique doit montrer l’exemple »

 |   |  476  mots
Carole Delga sur le chantier de la future faculté de médecine de Montpellier
Carole Delga sur le chantier de la future faculté de médecine de Montpellier (Crédits : Christine Caville)
Élue depuis 48 h, la présidente de la Région LRMP a fait un 1er déplacement symbolique à Montpellier, sur le chantier de la nouvelle faculté de médecine, le 6 janvier. Son message : démontrer l’engagement de la collectivité régionale en faveur du secteur du BTP et de l’enseignement.

« J'ai décidé hier de venir à Montpellier afin de visiter le chantier de la nouvelle faculté de médecine conçue par l'architecte montpelliérain François Fontès», a déclaré Carole Delga, mercredi 6 janvier, devant un parterre rassemblant le personnel du chantier et de nombreux élus. Prévenus dans un délai court, ces derniers ont dû bousculer leurs agendas pour être présents. Mais cette visite précipitée donne une idée des priorités du nouvel exécutif : les secteurs du bâtiment et de l'enseignement.

« Je ne suis présidente de la Région que depuis 48 heures mais je voulais donner un signal fort en étant sur un chantier au service de l'enseignement », lance-t-elle.

800 M€ pour le BTP

Sur le sujet des travaux publics, Carole Delga a rappelé la mise en œuvre d'un "Plan Marshal" en faveur du bâtiment doté d'une enveloppe de 800 M€ pour 2016. Elle précise que la Région devrait accroître sa contribution dans les prochaines années et qu'elle souhaite également inciter les collectivités à participer à cet effort de financement public.

« La région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées présente un fort taux de chômage, indique-t-elle. La commande publique doit être au rendez-vous et investir massivement. Elle doit donner l'exemple et nous devons décupler les investissements. Les 800 M€ qui vont être injectés dans l'économie régionale en 2016 permettront notamment la création et la rénovation de lycées, la réfection des routes, la pose de canalisation ou encore le développement de voies de communication électronique ».

L'électrochoc pour l'économie régionale que souhaite provoquer Carole Delga ne se réduit pas à l'ouverture d'une manne financière. Ce sont les modalités de la commande publique qui seront modifiés, notamment en termes d'allotissements, pour « favoriser les petites entreprises locales ». Des avances de trésorerie sont également envisagées.

Du coté de l'enseignement

« Nous aurons aussi des ambitions fortes au niveau de l'enseignement, ajoute Carole Delga. C'est le premier rempart contre l'extrémisme. Nous investiront aussi massivement dans la recherche et la formation ».

Dans le cas précis de la visite, « la prochaine faculté de médecine rassemblera la formation avec l'accueil de 3 600 étudiants, l'innovation et les soins », précise Armande Le Pellec, rectrice de l'académie de Montpellier et de la région LRMP. D'un coût de 45,5 M€, le bâtiment de 11 000 m2 sera livré à la fin de l'année 2016.

« La médecine et la santé sont des fleurons de Montpellier. C'est un pôle d'excellence de la métropole. Ce bâtiment réunira l'enseignement, la recherche et l'innovation, notamment en accueillant une entreprise spécialisée dans la robotique médicale», précise Carole Delga. Selon l'entourage de la présidente de Région, il s'agit de la société montpelliéraine Medtech.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2016 à 8:40 :
la région ou plutôt les 2 anciennes régions ont toujours été gérées par la gauche
ils ont toujours fait les mêmes promesses qu'ils n'ont jamais tenu à propos du BTP
elle vient visiter des chantiers qui se font sans aucunes aides régionales depuis toujours à montpellier
montpellier n'a pas attendu un unieme president de region de gauche pour etre actif dans le BTP
tous ceux qui circulent sur l'A9 qui longe montpellier ont toujours vu en permanence des grues de chantier

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :