Les Vins de Pays d’Oc à la conquête du CHR

 |   |  652  mots
Jacques Gravegeal, président du syndicat de l’IGP Pays d’Oc, et Florence Barthès, directrice générale
Jacques Gravegeal, président du syndicat de l’IGP Pays d’Oc, et Florence Barthès, directrice générale (Crédits : Muriel Chêne)
Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 30 janvier, le syndicat des vins de pays d’Oc s’est fixé comme objectif prioritaire de renforcer ses ventes dans le CHR (cafés, hôtels, restaurants), notamment dans la région. Une hausse de 0,5 €/hl de la cotisation syndicale a été adoptée à cet effet.

"Il est inadmissible que les vins de Pays d'Oc, qui représentent 50% de la surface du vignoble régional, soient aussi faiblement représentés dans le CHR (Café, Hôtels, Restaurants, ndlr) de la région", a tonné Jacques Gravegeal, président du syndicat de l'IGP Pays d'Oc, lors de l'assemblée générale qui s'est tenue jeudi 30 janvier au Palais des Congrès de La Grande Motte (34).

Du retard selon les régions

D'après une étude réalisée en 2018 par Foodservice, c'est dans la région sud-est que la part de marché des vins de Pays d'Oc est la plus faible dans le CHR : seulement 15 %, alors qu'elle atteint 18 % à Paris, 20 % dans l'Ouest-Sud et 22 % dans l'Ouest Nord. Le CHR est donc la cible prioritaire pour le syndicat qui a préparé un plan de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :