Trois institutions s’allient à Keetiz pour booster le commerce en centre-ville

 |   |  564  mots
De gauche à droite : C. Delga (Région Occitanie), A. Deljarry (CCI 34) et K. Mesquida (Département de l'Hérault)
De gauche à droite : C. Delga (Région Occitanie), A. Deljarry (CCI 34) et K. Mesquida (Département de l'Hérault) (Crédits : Pauline Compan)
La CCI Hérault, la Région Occitanie et le Département de l’Hérault ont annoncé, le 22 novembre, une opération spéciale de soutien au commerce de centre-ville pour les fêtes de fin année. Un partenariat inédit avec la start-up montpelliéraine Keetiz va permettre de redistribuer 90 000 € de pouvoir d’achat à quelque 10 000 consommateurs. Une opération qui pourrait générer jusqu’à 800 000 € de CA supplémentaire d’ici le 20 décembre prochain.

Après plus d'un an de mobilisation des gilets jaunes en centre-ville, la CCI de l'Hérault avait déjà mis en avant des pertes de chiffre d'affaire pouvant aller jusqu'à 40 % sur certaines enseignes. La chambre consulaire entend profiter des fêtes de fin d'année pour promouvoir un nouveau plan d'action en faveur des centres-villes, en partenariat avec la Région, le Département de l'Hérault et la start-up Keetiz.

"Les fêtes de fin d'année sont une période charnière pour les commerçants, qui réalisent alors un quart de leur chiffre d'affaires annuel, détaille André Deljarry, le président de la CCI 34. À partir de lundi 25 novembre, et jusqu'au 20 décembre, les consommateurs auront la possibilité de se voir rembourser une partie de leurs achats auprès des commerçants des centres-villes de Sète, Béziers et Montpellier. On complète le dispositif avec des animations commerciales et une campagne de communication avec le Département, qui prête gracieusement ses 150 panneaux publicitaires d'affichage."

"Face à cette situation économique, les collectivités doivent s'unir, précise Kléber Mesquida, le président du Département de l'Hérault. Mon voeu est de revenir à la normalité commerciale dans le centre-ville. Même si le Département n'a plus la compétence économique, nous pouvons légalement prêter ces panneaux d'information, ce qui représente pour nous un coût de 60 000 €."

90 000 € de dotation pour 3 000 commerces

Concrètement, les consommateurs intéressés devront d'abord télécharger l'application Keetiz, développée par la start-up montpelliéraine éponyme, qui est incubée au Village By CA Languedoc. Ils pourront ensuite connecter leur compte bancaire pour bénéficier d'un remboursement de 20 % sur les 50 premiers euros d'achat.

"On est sur le principe de la récompense, explique Jean-Christophe Russier, CEO de Keetiz. Le consommateur reçoit directement son cashback sur son compte bancaire, dès qu'il a cagnotté 15 €."

Sur une dotation globale de 90 000 € mise à disposition par les collectivités, 60 000 € seront distribués en centre-ville de Montpellier et 20 000 € à Sète et Béziers. Les 10 000 € restants serviront à subventionner des heures de parking auprès de la société Indigo.

D'après le dirigeant de Keetiz, 3 000 commerces et 10 000 consommateurs pourraient bénéficier de cette opération, pour un gain de chiffre d'affaires estimé sur la période entre 600 et 800 000 €.

"Après l'opération, les commerçants pourront proposer leurs propres offres sur l'application, et profiter d'une base de données clients enrichie", affirme Jean-Christophe Russier, qui espère en effet, réunir 40 000 clients sur Keetiz à la fin de l'année contre 25 000 actuellement.

Une aide de 7 M€ de la Région en 2019

Cette nouvelle action de soutien vient renforcer les dispositifs déjà prévus par la Région, en partenariat avec la CCI. "Au 31 décembre, la Région aura débloqué une enveloppe de 7 M€ d'aide pour commerçants, soit 3 M€ de plus que prévu en 2019", rappelle Carole Delga.

Parmi ces aides, la présidente de Région explique que 650 000 € ont servi à financer des prêts de trésorerie à 35 commerçants de l'Hérault et que 125 ont également pu bénéficier d'une aide à la perte de CA pour 900 000 €. La subvention de réparation des dégâts sur les vitrines et enseignes va par ailleurs approché les 2 M€ à l'échelle régionale d'ici la fin de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :