Phost’In Therapeutics lève 10,3 M€ et démarre une étude clinique contre le cancer

La biotech montpelliéraine Phost’in Therapeutics vient de boucler une levée de 10,3 M€ qui va lui permettre de lancer rapidement les essais cliniques de sa molécule anticancéreuse sur une centaine de patients.

3 mn

Phost'in Therapeutics développe des composés anticancéreux très puissants.
Phost'in Therapeutics développe des composés anticancéreux très puissants. (Crédits : DR)

Malgré un retard induit par le contexte actuel, la biotech Phost'In Therapeutics, hébergée à l'Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier (ENSCM) et spécialisée dans le développement de composés anticancéreux, vient d'annoncer officiellement le bouclage d'une levée de 10,3 M€ menée par Remiges Venture, fond d'investissement américano-japonais dans les sciences de la vie et innovation, accompagné du fonds japonais Anri, spécialisé dans les innovations disruptives, et du fonds régional Irdi Soridec Gestion.

Il s'agit du 4e tour de table de Phost'In Therapeutics qui a déjà levé 1,8 M€ auprès de business angels et reçu le soutien du ministère de la Recherche, de Bpifrance et de la région Occitanie, à hauteur d'1 M€.

« Nous sommes très heureux d'avoir réuni un syndicat d'investisseurs internationaux et expérimentés, implantés sur trois continents, qui partagent notre ambition de bâtir un champion européen de la glyco-immuno-oncologie », se félicite Karine Chorro, dirigeante et cofondatrice de Phost'In Therapeutics avec le Dr Ludovic Clarian.

Ciblage thérapeutique

Start-up créée en 2014, Phost 'In Therapeutics est la consécration de dix années de travaux académiques menés par un consortium de chercheurs dans les laboratoires de l'Institut des Neurosciences de Montpellier et de l'institut Charles Guerhardt.

Accompagnée par différentes structures (BIC de Montpellier, SATT AxLR), la biotech montpelliéraine (4 salariés et 3 postes en voie de recrutement) développe des composés anticancéreux très puissants ciblant une glycosylation aberrante, mécanisme-clef responsable de la suppression de la réponse immunitaire. A l'origine de cette glycosylation se trouve une enzyme spécifique que Phost'In Therapeutics cherche justement à inhiber pour inverser le processus du cancer et rendre la cellule cancéreuse visible au système immunitaire.

« Pendant quatre ans, nous avons travaillé pour bien qualifier notre lead, choisir notre candidat médicament, le PhOx430, et déterminer sa forme galénique, précise la P-dg de Phost'in. Les étapes réglementaires ont été validées avec la FDA (la start-up externalise tous ses développements réglementaires avec des sous-traitants dont l'analyste Eurofins, à Vergèze, NDLR). Aujourd'hui, le financement de la série A va permettre d'accélérer la mise en clinique de PhOx430 en mettant l'accent sur les tumeurs solides agressives comme les glioblastomes (tumeurs cérébrales, NDLR) et les cancers du sein triple négatifs. »

Approfondir les programmes de R&D

L'essai clinique devrait donc débuter d'ici douze mois sur une centaine de patients présentant des tumeurs invasives. L'ICM (Institut du cancer de Montpellier) sera naturellement en pointe sur cet essai, appuyé à priori par plusieurs pays européens.

De par son expertise, Phost'In Therapeutics a déjà un portefeuille de plusieurs brevets, dont le dernier pour son candidat médicament, validé aux États-Unis. La société dispose également d'une licence exclusive mondiale pour deux familles de brevets académiques appartenant aux CNRS, ENSCM et Universités de Montpellier, Sorbonne Paris Nord et Paris Saclay. Trois nouveaux brevets devraient être déposés dans l'année et la biotech entend développer d'autres applications de sa classe de molécules.

« Cette levée de fonds va nous permettre de développer notre portefeuille de produits, avec un objectif commun : mettre cette technologie de rupture au service des patients, en attente de solutions thérapeutiques capable de créer une différence », conclut Karine Chorro.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.