Biotech : MedinCell boucle une augmentation de capital de 30 millions d'euros

 |  | 411 mots
Lecture 2 min.
MedinCell veut entre autres financer des études précliniques et cliniques de plusieurs programmes, notamment dans la prévention (prophylaxie) de la Covid-19 et de ses variants.
MedinCell veut entre autres financer des études précliniques et cliniques de plusieurs programmes, notamment dans la prévention (prophylaxie) de la Covid-19 et de ses variants. (Crédits : MedinCell)
L’entreprise pharmaceutique et technologique MedinCell, établie près de Montpellier, boucle une nouvelle augmentation de capital de 30 millions d’euros (après 15,6 millions d’euros en juin dernier). Objectif : se donner des moyens supplémentaires pour financer la R&D ainsi que les études précliniques et cliniques, notamment en prévention de la Covid-19.

La société pharmaceutique technologique au stade clinique MedinCell (siège est à Jacou, près de Montpellier), cotée sur Euronext, développe un portefeuille de produits injectables à action prolongée dans différentes aires thérapeutiques.

Elle annonce le 11 février le succès d'une nouvelle augmentation de capital d'un montant de 29,8 millions d'euros, réalisée dans le cadre d'un placement auprès d'investisseurs qualifiés, français et internationaux.

« Nous réalisons avec grand succès une augmentation de capital dans des conditions que nous jugeons très favorables, avec une faible décote (8%, NDLR), et respectueuses des intérêts de l'ensemble de nos actionnaires », déclare Christophe Douat, Président du Directoire de MedinCell.

Cette opération intervient alors que la biotech héraultaise avait déjà réalisé une augmentation de capital de 15,6 millions d'euros en juin 2020.

L'entreprise évoque « une solide position de trésorerie, s'établissant à 27,5 millions d'euros au 30 septembre 2020 ».

« Ces nouvelles ressources constituent une opportunité majeure pour accélérer la cadence de nos développements, déclare Jaime Arango, directeur financier de MedinCell. Elles permettront à la société de sécuriser ses besoins de financement jusqu'à mi 2023. »

Des programmes sur la prévention de la Covid-19

Cette nouvelle opération financière devrait fournir à la société des moyens supplémentaires pour « financer les activités de formulation, de R&D ainsi que des études précliniques et cliniques de plusieurs programmes de la société dans différentes aires thérapeutiques telles que la transplantation d'organes, le traitement de la douleur, la prévention (prophylaxie) de la Covid-19 et de ses variants et la santé animale ».

« Nous avons été sous le feu des projecteurs récemment avec le succès significatif de la Phase 3 du premier produit né de notre technologie BEPO® dans la schizophrénie, expliquait Christophe Douat en lançant l'augmentation de capital. C'est un évènement majeur parce qu'on s'approche de la commercialisation mais aussi parce que l'ensemble de notre portefeuille de produits injectables à action prolongée est issu de la même technologie. Nous continuons son déploiement dans de nombreuses aires thérapeutiques. Nous avons déjà deux autres lancements de Phases 3 prévus dès 2021 et plusieurs autres programmes doivent rapidement progresser au stade clinique. »

MedinCell annonce également vouloir « accélérer le développement de la plateforme technologique vers d'autres applications et financer les coûts généraux de la société ». 


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :