Logistique vaccins : ELA Innovation lance son capteur de température

 |  | 684 mots
Lecture 4 min.
Le capteur de température Bluetooth Low Energy, allant jusqu'à -80°C et jusqu'à + 200°, permettra notamment aux logisticiens de sécuriser le transport de certains vaccins anti-Covid.
Le capteur de température Bluetooth Low Energy, allant jusqu'à -80°C et jusqu'à + 200°, permettra notamment aux logisticiens de sécuriser le transport de certains vaccins anti-Covid. (Crédits : ELA Innovation)
Un capteur de température Bluetooth Low Energy et 100% autonome, allant jusqu’à - 80°C. C’est ce que vient de mettre au point l’entreprise montpelliéraine ELA Innovation pour fiabiliser et sécuriser le transport de certains vaccins anti-Covid.

L'entreprise montpelliéraine ELA Innovation développe depuis plus de vingt ans des balises et capteurs industriels sans fil répondant à de nombreuses applications comme la localisation indoor/outdoor de personnes et d'équipements, la supervision de la température, la détection de mouvement ou encore de contact magnétique.

En réponse à la crise, ELA Innovation vient de mettre au point un capteur de température Bluetooth Low Energy (sans fil) et 100% autonome, allant jusqu'à -80°C (et jusqu'à + 200°) pour fiabiliser et sécuriser le transport de certains vaccins anti-Covid, et ainsi répondre aux besoins des transporteurs.

« Nous faisons de la supervision de température depuis plus de dix ans dans notre ancienne gamme de produits pour les secteurs santé, transports et logistique, et nous avons rajouté la supervision de température dans notre gamme Bluetooth low energy (BLE, ndlr), explique Pierre Bonzom, P-dg de ELA Innovation. Nous avions prévu, dans notre plan R&D, de développer un capteur sur une plage de mesures de -60° à +200°, mais quand les annonces ont été faites en septembre dernier sur les conditions de conservation du premier vaccin (Pfizer BioNTech, NDLR), nous avons décidé d'élargir cette plage jusqu'à - 80° afin de pouvoir adresser les clients qui vont assurer le transport des vaccins. »

Certifié Cofrac

ELA Innovation fabrique les capteurs mais ne propose pas de solution globale. Elle adresse donc le marché non pas des utilisateurs finaux mais celui des intégrateurs qui, eux, packagent des offres.

« Nous adressons deux profils d'intégrateurs : les généralistes comme Orange business Service, Altran ou CGI, et ceux qui ont une forte compétence métier en télématique (50% des ventes en 2020, NDLR) sur le suivi de mesures en transport et logistique, précise Pierre Bonzom. La commercialisation des capteurs démarrera la semaine prochaine, en sachant que nous les avons déjà pré-commercialisés auprès de nos clients en télématique et que nous avons donc déjà pas mal de commandes. »

Certifié EN12830-2018 par l'organisme Cofrac (Comité Français d'Accréditation), ce capteur étalonné en usine, répond aux normes de transport pharmaceutique, assure le dirigeant.

Conditions extrêmes

Ce capteur industriel, basé sur la technologie Bluetooth Low Energy, peut être déployé très rapidement dans une flotte de camions grâce à son système de fixation par adhésif. Le protocole Bluetooth, ouvert et intégré à tous les smartphones permet de collecter simplement et rapidement l'historique des données (jusqu'à 4.000 valeurs) des capteurs grâce à une application mobile développée par ELA Innovation.

Autre avantage : « Cet enregistreur de température étant également interfacé avec les principaux boîtiers GPS du marché, il va permettre aux transporteurs de répondre en un temps record au besoin de sécurité et de traçabilité des vaccins », assure Pierre Bonzom.

Le capteur connecté industriel d'ELA Innovation offre jusqu'à quinze ans d'autonomie et garantit une précision de + /- 0,5° C, promet l'entreprise. Il est adapté aux conditions extrêmes : il peut ainsi être utilisé dans des environnements complexes comme des boîtes isothermes remplies de neige carbonique, mais aussi résister à de très hautes températures.

« Nous pourrons ainsi adresser un marché que nous n'adressons pas pour le moment, celui du smart-building, par exemple pour le monitoring de chaudières », déclare le dirigeant.

2020, année de l'export

Malgré la crise sanitaire, ELA Innovation annonce avoir enregistré, en 2020, une forte croissance de + 225% sur l'export, passant de 25% de son chiffre d'affaires en 2019 à 60% en 2020.

« Globalement, nous avons enregistré une croissance de 20% en 2020, ce qui est pas mal compte tenu du contexte Covid, mais une croissance forte à l'export et en baisse de - 25% sur le marché français, précise Pierre Bonzom. Il est vrai que nous avons plus investi sur les marchés export que sur le marché français, mais ce dernier est aussi le seul que nous adressons en ventes directes aux grands comptes. Or ceux-ci se sont tous arrêté en 2020... »

ELA Innovation, qui employait 33 personnes fin 2020, compte aujourd'hui 38 salariés et devrait monter à 40 rapidement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :