Municipales à Montpellier : la détonante alliance du « patron » Altrad

 |   |  1146  mots
Clothilde Ollier, Mohed Altrad et Alenka Doulain font désormais liste commune pour le 2nd tour des municipales à Montpellier.
Clothilde Ollier, Mohed Altrad et Alenka Doulain font désormais liste commune pour le 2nd tour des municipales à Montpellier. (Crédits : Cécile Chaigneau)
Surprise sur l’échiquier des municipales montpelliéraines : le chef d’entreprise et milliardaire Mohed Altrad, sorti 3e du premier tour des municipales à Montpellier, vient de sceller une étonnante alliance avec trois listes marquées à gauche. Sur le papier, une belle opération qui pourrait payer mathématiquement dans les urnes. Mais derrière celui qui s’affiche comme le « patron » du nouvel équipage, les nouveaux alliés devront encore convaincre leurs électeurs, issus d’horizons idéologiques bien différents, de la cohérence politique de cette union.

Les tractations entre candidats encore en lice aux élections municipales de Montpellier (Philippe Saurel, Michaël Delafosse et Mohed Altrad) et « recalés » du premier tour ont accouché d'alliances qui ne coulent pas toujours de source.

Celle scellée entre Michaël Delafosse (PS-PCF) et Coralie Mantion (EELV) le 28 mai dernier était attendue tant elle est dans la droite ligne des positionnements des états-majors des deux partis.

« Je crois au projet, je suis attaché aux valeurs, j'ai toujours eu l'exigence de la cohérence, la sincérité, le refus de l'outrance, déclare Michaël Delafosse. C'est en fidélité à cet esprit qu'avec Coralie Mantion, tête de liste EELV de l'alliance des écologistes, nous avons déposé une liste commune. »

Sur le papier, le cumul les suffrages du premier tour des nouveaux colistiers (16,66 % pour Michaël Delafosse et 7,43 % pour Coralie Mantion) pourrait monter le score de la liste "Montpellier Unie" à 24 %. Auquel il faudrait ajouter le potentiel report de voix des autres candidats de la gauche.

« Un spectre large et représentatif »

En revanche, l'union que viennent d'officialiser in extremis le capitaine d'industrie Mohed Altrad avec les trois listes menées par Clothilde Ollier (écologiste), Alenka Doulain (collectif citoyen #NousSommes, soutenu par la France Insoumise) et l'humoriste héraultais Rémi Gaillard, est pour le moins...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2020 à 10:54 :
J'ai vu Rémi Gaillard à la télé, il y a longtemps et en quelques minutes il a ridiculisé tout le monde sur le plateau sans qu'aucun ne s'en aperçoive, ce serait étonnant qu'il fasse un mauvais choix.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :