Montpellier Métropole : une agence de développement économique pour en finir avec la "guerre des territoires"

 |  | 662 mots
Lecture 3 min.
Alex Larue prend la tête de l'agence de développement économique que crée la Métropole de Montpellier avec pour ambition de valoriser le bassin de vie de la collectivité mais aussi des communes alentours (130 jusqu'à Alès, Sète et Millau).
Alex Larue prend la tête de l'agence de développement économique que crée la Métropole de Montpellier avec pour ambition de valoriser le bassin de vie de la collectivité mais aussi des communes alentours (130 jusqu'à Alès, Sète et Millau). (Crédits : DR)
Fidèle à son discours de campagne, fortement axé sur les coopérations entre collectivités voisines, le maire de Montpellier et président de la Métropole, Michaël Delafosse, acte la création d’une agence de développement économique. Non pas pour ajouter un outil de plus mais pour accélérer la valorisation du bassin de vie de la métropole au-delà de ses frontières administratives en travaillant avec 130 communes alentours. Objectif (et « obsession ») de l’élu : favoriser la création de valeur économique et donc d’emplois.

« Nous allons vers des temps d'épreuve, et il faut préparer tous les dispositifs qui permettront aux entreprises de se mobiliser pour l'emploi. L'emploi devient notre priorité absolue ! La limite de l'intercommunalité n'est pas la réalité de vie et d'attractivité des entreprises. Il faut travailler en bonne intelligence avec nos voisins. L'agence de développement économique que nous allons créer a vocation à identifier les points forts et à faire mieux sur un bassin de vie de 130 communes (et non les seules 31 de la Métropole, NDLR), dans le triangle Alès-Millau-Sète. Nous posons une approche radicalement nouvelle de la gouvernance de notre territoire. Nous refusons les polémiques. Les logiques du passé nous ont fait disparaitre des radars. Les rivalités n'intéressent plus personne,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :