L’IGP Pays d’Oc se dote d’une réserve de résilience pour faire face aux aléas climatiques

Les vins de Pays d’Oc veulent instaurer une réserve de résilience pour être en mesure d’approvisionner le marché en cas de petite récolte. Un outil de régulation pour sécuriser les producteurs et stabiliser les prix.

3 mn

S'inspirant de la réserve qualitative champenoise, le syndicat des vins de Pays d'Oc initie le dispositif de réserve de résilience.
S'inspirant de la réserve qualitative champenoise, le syndicat des vins de Pays d'Oc initie le dispositif de réserve de résilience. (Crédits : IGP Pays d'Oc)

Le gel mémorable d'avril 2021 aura été l'élément déclencheur. Au lendemain de cet accident climatique qui a sévèrement amputé la récolte 2021, Jacques Gravegeal, président du syndicat des vins de Pays d'Oc, s'était engagé à mener une réflexion sur les outils à mettre en place pour faire face aux aléas climatiques.

Il a tenu parole puisque le 29 avril dernier, lors de l'assemblée générale du syndicat, il a levé le voile sur la réserve de résilience, nouvel outil de régulation du marché qu'il souhaite mettre en place dès les prochaines vendanges.

Lire aussi 3 mnAprès le gel sur le vignoble du Languedoc-Roussillon, le déficit de récolte va surtout toucher les vins blancs

Eviter les récoltes en dents de scie

S'inspirant de la réserve qualitative champenoise, le projet, actuellement en cours d'approbation par les pouvoirs publics, prévoit la possibilité pour les producteurs d'une réserve individuelle volontaire, constituée au sein du rendement maximum de production. C'est le principe d'une réserve glissante qui a été retenu avec une libération automatique à partir du 15 septembre : le volume bloqué de la récolte N-1 est alors remplacé par le volume équivalent de la récolte N et le volume ainsi libéré pourra être mis en marché.

La libération collective de cette réserve pourra aussi intervenir en cours de campagne, en cas de hausse de la demande des marchés ou suite à une petite récolte. La libération individuelle de cette réserve pourra également être décidée, après validation de l'interprofession, dans le cas où un producteur décrocherait de nouveaux marchés ou s'il a subi une mauvaise récolte.

« Cette réserve est à la fois un outil de régulation du marché pour écrêter les fluctuations de production et une assurance-récolte pour les producteurs, insiste le président du syndicat. Il faut à tout prix éviter ces récoltes en dents de scie qui nous font perdre les parts de marché les années de faible production, et font chuter les prix les années plus généreuses. »

Prix stabilisés

Ce nouvel outil s'inscrit dans une démarche de régulation du marché, qui comprend déjà les contrats pluri-annuels qui sécurisent la vente pour ceux qui produisent et l'approvisionnement pour les metteurs en marché.

Autre dispositif mis en œuvre à titre expérimental depuis 2020, le BIC (besoin individuel de commercialisation) instaure, pour chaque exploitation ou cave coopérative, un volume commercialisable basé sur la moyenne quinquennale des sorties de chai. Il permet de caler les objectifs de production sur le potentiel de commercialisation.

« Ces trois outils - contrats pluriannuels, BIC et réserve - permettent d'asseoir des stratégies à long terme sur des volumes qui peuvent croître régulièrement et sur des bases de prix dont la valorisation est relativement stabilisée », s'est félicité Olivier Simonou, président d'InterOc, l'interprofession des vins de pays d'Oc.

Sur la campagne 2020/2021, les ventes de vins de pays d'Oc s'élèvent à 5,9 millions d'hectolitres, un volume stable par rapport à la campagne précédente. 52% de ces volumes sont vendus en France, 48% à l'exportation. Avec 2,5 millions d'hectolitres exportés, l'IGP pays d'Oc est le leader en volume des vins français à l'export, devant Bordeaux (1,8 millions d'hectolitres) et les AOC de la Vallée du Rhône (0,7 millions d'hectolitres).

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.