CES 2022 : qui sont les 23 startups d’Occitanie qui partiront à Las Vegas ?

L’édition 2022 du CES de Las Vegas retrouve ses atours habituels, après une édition 2021 jouée en distanciel en raison de la pandémie mondiale de Covid. La Région Occitanie dévoile, le 17 décembre, la liste des 23 entreprises de sa délégation, avec une forte présence d’entreprises de Haute-Garonne et issues des secteurs santé, mobilité et e-commerce.
Cécile Chaigneau

5 mn

Le CES 2022 se tiendra en présentiel à Las Vegas du 5 au 8 janvier.
Le CES 2022 se tiendra en présentiel à Las Vegas du 5 au 8 janvier. (Crédits : Reuters)

En janvier 2021, elles étaient 11 entreprises innovantes d'Occitanie, accompagnées par l'agence Ac'Occ et la Team France Export Occitanie, à participer à un CES de Las Vegas 100% digital pour cause de pandémie mondiale. Pour son édition 2022, qui aura lieu du 5 au 8 janvier 2022, le célèbre salon mondial des nouvelles technologies renoue avec le présentiel.

Pour sa 7e participation, la Région Occitanie embarque dans sa délégation quelque 23 entreprises régionales, contre 16 en janvier 2020. A la tête de cette délégation : Jalil Benabdillah, vice-président régional en charge de l'économie, l'emploi, l'innovation et la réindustrialisation, par ailleurs président-fondateur de l'entreprise gardoise SDTech.

Les entreprises présentes à cette grande messe de la tech, où sont dévoilées en avant-première les plus grandes innovations technologiques, auront cinq jours pour rencontrer, convaincre et séduire les GAFAS et autres géants de l'électronique, du high tech, de l'automobile, et autres secteurs, afin de percer sur le marché français et international. Un rendez-vous hautement stratégique, qui attire quelque 1.700 exposants venus du monde entier.

Coaching et suivi post-CES

« L'écosystème particulièrement riche et innovant que nous avons en Occitanie nous permet d'être actif à l'international et reconnu au CES de Las Vegas, déclare Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie, dans un communiqué. C'est une formidable vitrine pour nos startups qui leur permet d'accélérer leur développement industriel et commercial. Après deux années de crise, la Région se mobilise plus que jamais pour aider les entreprises régionales à aller de l'avant et à renouer avec la très bonne dynamique d'avant 2020. »

La collectivité régionale indique que « les startups de la délégation bénéficient d'un accompagnement complet : des journées de formation et du coaching de haut niveau en amont du salon, un soutien permanent et des points quotidiens pour une meilleure organisation durant l'évènement, et un vrai suivi post CES pour concrétiser les échanges et signer des contrats professionnels ».

Prédominance de la santé, des mobilités et du e-commerce

Parmi les 23 entreprises régionales qui partent outre-Atlantique, 17 ont été retenues pour exposer sur l'Eureka Park du CES :

Hérault :

  • Nov and Sat Caremitou (santé) : solutions techniques pour le bien-être animal.
  • Sharvy - Mycarspot (mobilité) : solution digitale d'espace partagé.
  • Specialist Wanted (entreprises) : marketplace mettant en relations des entrepreneurs avec des consultants expérimentés.
  • Vaonis (spatial) : télescope connecté.
  • Odaptos (commerce) : tests d'utilisabilité des sites internet par détection des émotions humaines grâce à l'intelligence artificielle.

Gard :

  • Drone Geofencing (mobilité) : logiciel de gestion d'activités de drones professionnels et personnels.
  • Wag Data (commerce) : compréhension de l'intention d'achat d'un internaute.

Haute-Garonne :

  • Ellona (environnement) : surveillance des nuisances en atmosphère extérieure et intérieure.
  • FittingBox (commerce) : solutions d'essayage virtuel de lunettes pour sites web, magasins et marques.
  • Kryptulip (fintech) : technologie NFT.
  • MyOwnVoice (santé) : création d'une copie digitale de la voix.
  • Naio Technology (agritech) : robots agricoles (lauréat d'un CES Awards 2022).
  • Cryosocks (santé) : concept "Click & Freeze" pour favoriser une récupération musculaire rapide.
  • ATR (mobilité) : constructeur de turbopropulseurs pour le transport régional
  • 3D Aerospace (spatial) : technologie de surveillance par satellite au service des industries.
  • Nimble One (mobilité) : présentation du robot ARU, capable de se déplacer et de réaliser des tâches dans un environnement complexe en toute autonomie ou téléopéré.
  • Bleujour (informatique) : concepteur de l'ordinateur Kubb en forme de cube.

« Notre objectif est de renforcer notre présence en Europe surtout et d'attaquer aussi les États-Unis, mais plutôt en 2022, déclarait à La Tribune Stéphane Seigneurin, cofondateur de MySharvy, en octobre dernier. Nous irons au CES de Las Vegas en janvier 2022 avec la Région Occitanie et la French Tech Méditerranée. »

De son côté, Odaptos mise sur un gain de visibilité, notamment sur les marchés américains : « Aux USA, le marché expérience utilisateurs est différent, ils ont déjà des outils d'aides mais ne s'appuient pas sur les émotions », soulignait Maximilien Joannides, cofondateur d'Odaptos le 9 décembre dernier dans nos colonnes.

Sécurité et cybersécurité

Par ailleurs, deux entreprises de Haute-Garonne seront présentes sur le Pavillon auto/mobilité : Eye-Light et Road-light qui propose l'une des équipements de sécurité pour moto et voiture, l'autre des dispositifs de sécurité lumineux pour cyclistes.

Enfin, quatre entreprises partiront en qualité de visiteurs : Go2Scale (Hérault) qui propose des outils pour les développeurs informatiques, Ziwit (Hérault) spécialisée dans la cybersécurité, Karine & Jeff (Haute-Garonne et Etats-Unis), créatrice de plats cuisinés, et Liberty Rider (Haute-Garonne) qui a mis au point une solution de détection d'accidents pour les motards.

Cécile Chaigneau

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.